Pas de commentaire

SWISS-AIR de retour dans le Canton du Valais après 12 ans

Après 12 ans, notre société a repris ses vols entre Londres et Sion, au cœur de la région alpine valaisanne. C’est précisément à 15h45 le samedi 4 février que le vol LX2551 a atterri à Sion, originaire de Londres Heathrow, exploité par Helvetic Airways

En raison de l’importance du trafic de ski à venir identifié entre le Royaume-Uni et la Suisse, SWISS a décidé de commencer des vols directs à / de Sion en février. Ce nouvel itinéraire saisonnier a été particulièrement apprécié par nos clients britanniques afin d’atteindre les différentes stations de ski au coeur du Valais (Crans – Montana, Verbier, Zermatt) en très peu de temps, en évitant le long et coûteux transport terrestre depuis Genève. Ils pourraient presque débarquer déjà portant leurs chaussures de ski! Et pour le vol de retour, en arrivant à l’aéroport de Sion, même 30 minutes avant le départ serait suffisant pour monter dans l’avion à temps, «J’ai seulement reçu des commentaires très positifs de nos clients», dit directeur de la gare de Genève Joel Dubuis. Il faut ajouter que cela était possible grâce à une gestion efficace et professionnelle de l’aéroport de Sion.

Pendant ce temps, les vols à destination et en provenance de Zurich étaient également populaires – pour certains passagers une chance pour un spectacle magique – voyant le vol sur les Alpes et pour certains clients la possibilité de se connecter à un autre vol de Zurich, juste après 40 minutes de vol de Sion.

Au total, quatre rotations ont été planifiées en février pour desservir le fort trafic de ski arrivant du Royaume-Uni. Cela a été rendu possible par le fait que l’aéroport de Sion a amélioré ses infrastructures de navigation avec une approche basée sur le GPS permettant aux avions d’atterrir même dans des conditions météorologiques difficiles en hiver.

Le dernier atterrissage précédent d’un vol commercial LX dans le canton du Valais remonte à mars 2005. À ce moment-là, la valeur ajoutée de l’atterrissage dans l’aéroport alpin bien situé était souvent compensée par une mauvaise visibilité ou des conditions météorologiques défavorables, Pour se diriger vers Genève.

image2

Cela a changé, puisque l’aéroport est équipé d’une approche plus précise et plus sûre basée sur le système de géolocalisation GPS.

Jusqu’à présent, seul l’Embraer 190 exploité par notre partenaire de location à l’eau froide Helvetic Airways a été autorisé par l’OFAC (Office fédéral de l’aviation civile) pour cette nouvelle approche. De plus, les quelques pilotes affectés à ces opérations devaient passer par une formation de simulateur officiellement approuvée.

On peut noter que c’était le premier vol commercial en Suisse à opérer avec ce tout nouveau système d’approche de navigation.

Succès commercial

image3Afin de permettre à l’avion de se positionner dans la capitale du Valais, il a été décidé de rendre le vol de ferry Zurich-Sion original vendable au public: ce fut un succès parmi les passionnés de l’aviation. Ces «vols de positionnement panoramique» ont été réservés à plus de 90% du facteur de charge de siège.

Néanmoins, l’idée originale avait été d’attirer les touristes de ski anglais de la région de Londres pendant les vacances à demi-terme en les volant plus près des stations suisses telles que Zermatt ou Verbier, permettant à ces passagers de gagner un gain de deux heures Par rapport à Genève. Les vols, prévus exclusivement sur les quatre samedis de février, ont enregistré de bonnes charges et ont été réservés dans les classes de réservation les plus élevées.

Le but de ces rotations était double; Pour se révéler opérationnellement faisable et commercialement viable. Les premières estimations sont très encourageantes.

Collaborateurs: Anthony Lascaugiraud et Joel Dubuis